Progrès et perspectives avec la CAA

Quel chemin suivre?

Mais quel chemin suivre?

J’ai été silencieuse longtemps sur ce blog. Plein de raisons diverses, mais en partie parce que j’avais un peu l’impression de faire fausse route dans notre chemin de communication alternative. Pas parce que ma fille ne faisait pas de progrès (son langage oral s’est développé énormément), mais parce que je voyais arriver « la fin de la route » avec notre outil actuel de CAA et je ne savais pas comment faire. A 5 ans et demi, Eva s’exprime de mieux en mieux avec sa voix, elle a un vocabulaire plus riche qu’avant et commence à associer deux, voire plus de mots. La majorité du temps, elle arrive maintenant à se faire comprendre tout aussi bien avec sa voix qu’avec l’outil et on s’en réjouit. Faut-il continuer avec la CAA donc ? Qu’est-ce que cela va lui apporter de plus ? Et l’auto-questionnement qui me fait un peu honte : est-ce qu’elle a des idées plus complexes à exprimer, après tout ? Cependant, une bonne partie du temps elle parle un ‘charabia’ que nous ne comprenons pas et qui a pourtant l’air d’avoir du sens pour elle.

Je crois qu’il est quasiment impossible de juger de façon précise la capacité cognitive d’un enfant qui a des gros troubles de communication (voici un superbe article là-dessus, en anglais). Et, faute de preuves, il y a une insidieuse tendance à sous-estimer ces enfants-là. J’ai beau me répéter ce mantra « Presume Competence ! » (supposer la compétence), j’ai par moments du mal à le vivre (notamment lorsque nous répétons le même échange sur le gyrophare du camion de pompier qui tourne pour le 571eme fois de la journée). Elle aime la répétition. C’est positif, c’est éducatif, c’est nécessaire. C’est usant. Puis à d’autres moments il s’ouvre des portes, comme ce week-end quand j’ai eu droit à mon premier « Je t’aime Maman », moment bouleversant et si attendu. Puisque notre route est longue, nous pourrons aller loin, très loin.

A mon sens, la CAA a pour objectif de réduire, voire combler, le décalage entre les idées dans la tête de quelqu’un et leur capacité à les exprimer. Avec ma fille, on avance par paliers, et le plus souvent il y a une période de progrès en termes de compréhension, suivie, des semaines ou des mois plus tard, par un rattrapage en termes d’expression. La CAA nous a sauvé dans ces moments-là, lui permettant d’explorer ses idées, de nous jeter une bouée avec laquelle la ramener vers nous. Et malgré l’outil, je reste persuadée qu’elle a des idées plus complexes que ce qu’elle n’arrive à exprimer.

Pourquoi donc cette grande frustration et désenchantement avec l’application Talk Tablet, comme je l’ai paramétré ? Plus elle parle, plus je vois l’importance de lui fournir un modèle précis et correct. Lorsqu’elle n’arrivait pas à nous faire comprendre ce qu’elle voulait, j’étais émerveillée quand elle arrivait à nous dire « Eva manger ». Mais maintenant cette étape-là est acquise et on vise forcément la prochaine. Mais pour cela il faut pouvoir conjuguer des verbes, accorder les adjectifs. Il lui faut accès à « tous les mots, tout le temps ». Aussi, elle va sur ses 6 ans et je souhaite un outil qui encourage et facilite son entrée dans la lecture. L’application que l’on a utilisé jusqu’alors (ou tout au moins notre façon de l’utiliser) ne répondait pas à ce besoin.

Heureusement, le week-end dernier je pense avoir découvert un outil qui nous permettra d’aller (beaucoup) plus loin. Malgré des pépins et des petites frustrations, cela ressemble fort à mon idée de « système robuste de communication » avec lequel on pourrait exprimer toutes les idées, aussi complexes qu’elles soient. Et qu’est-ce que c’est facile à utiliser ! Je joue avec, je découvre et le chemin me paraît tout de suite plus large et moins cahoteux. J’en reparlerai très prochainement…

Publicités

10 meilleures apps sur ipad pour enfants handicapés

Il existe des centaines d’applications et de jeux pour enfants, certains payants, d’autres non. Certains bien conçus et utiles, d’autres non. Voici une liste des 10 meilleures apps que nous avons appréciées et utilisées. A mon avis, ces apps conviennent particulièrement aux jeunes enfants (jusqu’à 6 ans) ou à un enfant plus âgé avec un retard cognitif. Je ne suis pas professionnelle de la petite enfance, juste une maman qui donne mon avis. Ma fille de 5 ans a un retard cognitif et un gros retard de langage. C’est ce qui l’a aidé le plus et j’espère que cela peut utile à d’autres!

Story Creator par Innovative Mobile Apps (Gratuit)

Story Creator App sur ipad

Story Creator App sur ipad

On adore! On crée facilement des histoires, avec photos, dessins, texte et même du son. Cela permet de capturer des souvenirs (comme une fête d’anniversaire par exemple, on peut enregistrer les rires et les enfants qui chantent), d’expliquer le déroulement d’un événement régulier ou exceptionnel (par exemple, la journée scolaire ou un départ en vacances/visite chez le coiffeur/on est malade et il faut prendre les médicaments pour aller mieux, même s’ils ont un goût infecte!), ou de créer un album photo personnalisé et parlant. Nous l’avons beaucoup utilisé aussi pour gérer certaines craintes et angoisses, dans notre cas on a enregistré des bruits qui lui faisaient peur à notre petite (la tondeuse, des ballons qui éclatent etc) qu’elle a pu revisionner autant qu’elle voulait (en baissant un peu le son au départ).

Bitsboard (Gratuit)

Des jeux et des activités ludiques pour apprendre du vocabulaire et, plus tard (on n’y est pas encore) aborder la lecture. On écoute, on identifie, on répète et on peut même s’enregistrer, tout de façon rigolote et motivante. On peut utiliser des albums de mots tout prêts (les aliments, les vêtements par exemple) ou réaliser ses propres albums. Cliquez ici pour un tutoriel très complet, d’une orthophoniste en plus!

IMG_1838Furry friend (Gratuit, avec options payantes)

Il y a plein d’apps dans le style de Talking Tom Cat… grosso modo, on dit quelque chose, l’app le répète. On aime bien Lenord dans cette app, il est rigolo et mignon, et il n’y a pas trop de distractions. C’est très motivant pour encourager les verbalisations, même si l’enfant ne prononce pas encore de mots reconnaissables, puis plus tard pour que l’enfant lui fasse dire n’importe quoi à Lenord! On peut payer pour avoir deux ou trois jeux de plus, ça vaut le faible coût pour ne plus avoir de pubs.

Magic Voice (Gratuit)

Tout simple, il suffit de parler pour que le lapin saute du chapeau du magicien. Mais attention, il faut parler/crier assez fort et assez longtemps! Ce qui nous plaît c’est qu’il suffit de faire du bruit pour faire sauter le lapin. Selon ce dont l’enfant est capable, on peut l’encourager à dire une phrase complète, juste « Saute! » ou encore juste un cri… ma fille a adoré! Ce n’est peut-être pas une app que l’on va garder longtemps, mais vu le prix…

Talk Tablet de Gus Inc

Talk Tablet de Gus Inc

Talk Tablet de Gus Inc (79,99€)

C’est notre application de communication principale. On l’utilise à tout moment de la journée, pour toutes les activités. Cela donne une voix supplémentaire à ma fille, qui peine à chercher ses mots, alors qu’elle a des idées dans la tête… J’en ai parlé longuement ici.

J’apprends les formes et les couleurs (gratuit pour version lite)

J'apprends les formes et les couleurs

J’apprends les formes et les couleurs

Le titre dit tout… c’est une histoire de bébêtes rigolotes qui aiment les bonbons. Beaucoup de répétition des mots-clés, motivant et ludique.

ABC rigolo (gratuit pour version lite, 2,99€ pour version complète)

Des jeux et des activités pour apprendre les lettres et travailler la motricité fine. C’est ludique, avec de jolies couleurs et animations.

myfirstapp.com

myfirstapp.com

myfirstapp.com (gratuit pour deux jeux dans chaque unité, puis 2.99$ par jeu complet, Teachers’ Pack disponible aussi)

Ce développeur a conçu plein de jeux pour travailler la logique et la catégorisation. On a vite marre de la musique, mais cette série d’apps permet de travailler plein de concepts précurseurs et concourants à l’acquisition du langage. Recommandé par notre orthophoniste!

Tiny Hands Apps (premier niveau gratuit dans chaque app, puis environ 2,99$ pour

Tiny Hands

Tiny Hands

ouvrir tous les niveaux, des réductions pour achats groupés)

Similaire en termes d’apprentissage que le précédent, mais mes enfants le trouvent plus ludique, cela fait plus jeu qu’exercice, et on trouve les animations et les sons plus amusants. Il y a plein d’apps dans cette série, avec plusieurs niveaux par type d’activité, Sorting (tri), Towers (construction), What’s my pair (trouver le paire)…

Doodlecast Sago Mini

Doodlecast Sago Mini

Sago Mini Doodlecast (2,99€)

Premièrement, c’est une app de dessin, mais ce qui est chouette, c’est que l’on enregistre une petite vidéo de la réalisation du dessin, avec une bande sonore. On peut ensuite revisionner la vidéo, réécouter nos commentaires, même faire du karaoké avec Logiral. Ca motive à parler, ça motive à dessiner… c’est génial! Je recommande vivement toutes les apps de Sago Mini, qui sont créatives et drôles.

Et enfin… une 11e recommandation qui n’a rien à voir avec le handicap. Pierre et le Loup (3,99€). Nous l’avons visionné des centaines de fois: la musique est captivante, les animations sont esthétiques, on découvre aussi bien les instruments et les musiciens de l’orchestre que les personnages de l’histoire. Vous ne regretteriez pas!

Et vous? Quelles sont vos recommandations? Quelles apps ont aidé et motivé vos enfants?